Les cuivres expliqués aux enfants

Article paru dans l'Est Républicain du 11 avril 2010.

 

2010-04-11_J-M_Illi_Les_cuivres_expliques_aux_enfants.jpg

"Depuis la nuit des temps, l'homme a joué de la musique. Certainement au départ avec sa voix, puis, très vite, à l'aide d'instruments" raconte Jean-Marc Illi, professeur à la faculté de musicologie de Nancy, lors de la conférence sur les cuivres, organisé par l'école de musique Charcot. Conférence s'est ouverte pour les classes de CM1 des écoles Loti et Prévert. Jean-Marc était assisté de Pascal Ansel, professeur à la trompette à l'école de musique, de David Grosjean, professeur de cor à l'école de musique, et François Fossano, au trombone, pour des démonstrations musicales. Les cuivres, une famille d'instruments, nommés ainsi non pas pour le matériau qui les compose mais pour la manière dont ils sont joués, par vibration des lèvres sur l'embouchure.

Parmi cette grande famille, la trompette au symbole militaire. La plus ancienne est retrouvée dans le tombeau de Toutânkhamon. La trompette va accompagner tous les événements de la vie. AU XIXe siècle, elle prend son envol comme instrument soliste et au XXe siècle comme beaucoup d'autres cuivres, le jazz sera un débouché important. Le cor, sympbole pastoral. De nombreux compositeurs au XIXe siècle, époque romantique où la musique exprimait des histoires, utilisent le cor pour évoquer la nature, la chasse...

Le trompbone au Moyen-Age et à la Renaissance a eu un rôle bien particulier parce qu'il était le seul des cuivres à pouvoir accompagner la musique chantée, les choeurs, la musique religieuse, requiem, oratorio et d'opéra.